Logo Green Bear Coffee

Le papillomavirus entraîne-t-il des symptômes comme la fatigue chez l’homme ?

Papillomavirus symptômes fatigue homme : que faut-il savoir ?

Le papillomavirus a toujours été considéré comme un problème qui concerne uniquement les femmes. En effet, ce virus peut infecter aussi bien les hommes que les femmes, mais n’engendre généralement des symptômes importants que chez la gent féminine. La présence du papillomavirus chez l’homme est donc souvent sous-estimée. Pourtant, les hommes peuvent aussi présenter des signes non négligeables en cas d’infection. Ce virus peut par exemple entraîner des verrues génitales ou encore certains cancers. Le papillomavirus peut-il provoquer la fatigue chez l’homme ? Vous le découvrirez dans la suite de cet article.  

Qu’est-ce que le papillomavirus ?

Les hommes et les femmes qui pratiquent des rapports sexuels sont susceptibles d’être infectés au moins une fois par un papillomavirus dans leur vie. Bien que la plupart des infections sont bénignes, il a été toutefois découvert que tous les cas de cancers du col de l’utérus chez la femme sont causés par le papillomavirus humain (HPV). De plus, ce virus concerne aussi les hommes.

Il faut savoir que le papillomavirus désigne une famille de virus. Celle-ci comporte plus d’une centaine de types différents. L’infection à un papillomavirus est particulièrement contagieuse. Le virus s’introduit dans les cellules de la muqueuse et se prolifère afin d’infecter la peau et les muqueuses. Ceux-ci se retrouvent généralement au niveau des régions intimes ainsi que des voies comme la gorge et la bouche.  

La plupart des papillomavirus ne posent aucun problème à l’homme ou la femme. Cependant, 14 d’entre eux sont cancérogènes. Certains sont à faible risque cancérogène et d’autres sont à haut risque cancérogène, et peuvent engendrer des verrues génitales et des cancers.  

Les papillomavirus peuvent présenter différentes caractéristiques :

  • Ils peuvent disparaître en quelques moins grâce aux défenses immunitaires ;
  • Ils peuvent disparaître 2 ans après l’infection (90 % d’entre eux) ;
  • Ils peuvent persister et engendrer un cancer du col de l’utérus (faible pourcentage).

Aussi faut-il savoir que certains types peuvent entraîner des cancers du vagin, de l’anus, du pénis, de la vulve ou encore de l’oropharynx.

Papillomavirus symptômes fatigue homme

Le papillomavirus provoque-t-il la fatigue chez l’homme ?

Une infection au papillomavirus ne provoque pas directement la fatigue chez les hommes, et encore moins chez la femme. La plupart des virus étant bénins, seuls ceux qui sont cancérogènes peuvent influer sur l’état de santé.

Il faut savoir que la plupart des hommes infectés au HPV ne présentent pas de symptômes. Les infections disparaissent généralement après un certain temps, ce qui est moins fréquent chez la femme. Bien que ce soit plus rare que chez la gent féminine, l’infection peut persister chez certains hommes et entraîner des réactions. Ceux-ci peuvent présenter des verrues génitales et un développement de cancers, dont le cancer du pénis ou de l’anus. L’apparition d’un cancer peut alors provoquer chez l’homme des symptômes, dont la fatigue.  

Quel traitement contre le papillomavirus chez l’homme ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour combattre le papillomavirus chez l’homme, mais vous pouvez trouver des traitements pour les problèmes de santé engendrés. En effet, les verrues génitales peuvent être traitées avec des produits médicamenteux sur ordonnance. S’ils sont vite diagnostiqués, les cancers peuvent être facilement traités. Les verrues sont souvent bénignes et disparaissent naturellement après un certain temps si le patient ne présente pas de problème d’immunité. Le développement du cancer est plus important lorsqu’aucun traitement n’est effectué à la manifestation des symptômes, dont la fatigue.

Quel diagnostic pour le papillomavirus chez l’homme ?

Le dépistage du papillomavirus peut s’effectuer chez les femmes grâce au test HPV permettant de détecter les cellules cancéreuses au niveau du col de l’utérus. Cependant, l’opération est plus compliquée chez les hommes, car aucun test en routine n’est réalisé. En cas de symptômes comme les verrues ou encore la fatigue, il faudra consulter un urologue pour le dépistage du virus via une péniscopie.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.