Logo Green Bear Coffee

Comment reconnaître un ganglion cancéreux : cou, aisselle et aine ?

Comment reconnaître un ganglion cancéreux : cou, aisselle et aine ?

L’organisme humain est composé d’un système de défense immunitaire qui s’occupe de combattre les maladies avant la prise des dispositions idoines. Le système de défense immunitaire est composé de nombreux éléments qui jouent un rôle important. Parmi ceux-ci, on retrouve les ganglions lymphatiques. Il arrive souvent que ces ganglions connaissent une augmentation anormale de volume. Dans certains cas, ce gonflement peut être dû à un cancer. Comment reconnaître un ganglion cancéreux ? La suite de cette rédaction vous apportera plus d’éléments de réponse.

Pourquoi les ganglions lymphatiques gonflent ?

Les ganglions lymphatiques sont de petits amas qui se suivent en formant une chaîne dans le système de défense immunitaire. On les retrouve généralement au niveau du cou, de l’aine, dans la partie inférieure de l’épaule et au niveau des clavicules. Les causes de l’augmentation de taille du ganglion lymphatique peuvent varier en fonction de sa localisation.

Le cou et les aisselles

Au niveau du cou, l’augmentation de la taille d’un ganglion lymphatique peut résulter d’une infection ORL. Il peut s’agir par exemple d’un rhume, d’une grippe ou d’une pharyngite. Cela peut être aussi dû à une affection de la glande salivaire ou encore un abcès au niveau de la dent.

Pourquoi les ganglions lymphatiques gonflent ?

Pour ce qui est des aisselles, un cancer du sein peut en être à l’origine. Aussi, faut-il le notifier, le gonflement des ganglions lymphatiques dans les aisselles est généralement attribué à un cancer.

L’aine

En ce qui concerne l’aine, la formation d’une boule au niveau de la gorge peut provenir d’une infection liée à la fois à l’appareil urinaire et à l’appareil reproducteur. Une infection de la région anale ou un problème de santé qui touche l’un des membres inférieurs peut aussi causer une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques.

Comment traiter un ganglion cancéreux ?

Comment reconnaître un ganglion cancéreux ?

Le terme « ganglion cancéreux » est souvent utilisé lorsque le gonflement de la taille du ganglion est causé par un cancer. Alors, plusieurs signes permettent de reconnaître un ganglion cancéreux. On peut citer entre autres :

  • L’augmentation du volume des ganglions ;
  • L’identification d’aucune affection apparente ;
  • Le gonflement du ganglion sur une longue durée ;
  • Les ganglions qui sont douloureux au toucher  ;
  • Les ganglions qui sont durs et élastiques ;
  • Les gonflements qui s’observent sur plusieurs régions du corps à la fois.

Lorsque vous ressentez ces symptômes, il est évident que les ganglions soient cancéreux. Dans certains cas, d’autres symptômes peuvent s’ajouter à ceux précédemment cités. Les régions du cou, de la clavicule, de l’aine et de l’aisselle présentent des inflammations. Vous pouvez également ressentir à ces endroits de légères douleurs ou de la chaleur. Des taches rouges sur la peau peuvent aussi s’observer. Il n’est pas exclu non plus que vous ressentiez de la fièvre ou que vous remarquiez des éruptions cutanées.

Comment traiter un ganglion cancéreux ?

Le diagnostic d’un ganglion cancéreux se fait au cours d’une visite médicale. Le médecin vous fera passer des tests. Une analyse de sang, un examen d’imagerie, une ponction ganglionnaire ou d’autres examens peuvent être demandés. Le spécialiste peut vous prescrire des produits pharmaceutiques pour que vous alliez mieux. Dans certains cas, le traitement des ganglions cancéreux nécessite une chimiothérapie ou une radiothérapie. Seul le spécialiste saura mieux vous orienter.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.